Apprendre à débattre / Jouer une réunion politique du 19ème siècle

Dates et lieu : reporté aux 5 janvier, 19 janvier, 2 février, 16 février, 2 mars et 6 avril

initialement les : Lundi 2 novembre, puis les mardis 1er décembre, 5 janvier, 2 février, 2 mars et 6 avril en soirée (Opéra de Lyon).

Nous sommes à Lyon, en 1831. Les canuts sont en train de s'organiser pour former un front uni face aux négociants. Ils ont obtenu du préfet l'adoption d'un tarif, que les négociants refusent d'appliquer. Certains d'entre eux, inspirés par les idées les plus progressistes de leur temps, fondent des caisses de solidarité, destinées à protéger les chefs d'atelier des coûts du sort : le Devoir Mutuel. Les Canuts se politisent, et bientôt leurs caisses leur permettront de tenir des grèves.

L'époque est propice au déploiement d'un grand nombre de nouvelles théories : les fourrièristes, les saint-simoniens, les républicains ou les mutuellistes dialoguent, se répondent, s'opposent parfois. Pour les canuts, ces grandes idées ont des conséquences directes : comment organiser la solidarité professionnelle ? Comment constituer un front uni quand les corporations ont été frappées d'interdiction ?

Dans cet atelier, il s'agira de débattre.

D'apprendre à débattre, d'abord.

Puis, de jouer des gens qui débattent.

Partir de sujets qui nous sont proches et qui entretiennent une résonance avec l'époque des Canuts. Parallèlement, enrichir communément notre connaissance de l'époque des canuts, afin de pouvoir importer dans une époque lointaine la fougue et l'engagement de nos débats d'aujourd'hui.

Cet atelier permettra de construire plusieurs scènes du spectacle, notamment une grande scène de réunion au café Orcières la veille du grand soulèvement. Cet atelier sera par ailleurs très transversal à notre projet et permettra à de nombreu.x.ses participant.e.s de s'enrichir de ce qui y sera débattu pour défendre le personnage qu'ils interprètent.


IMPORTANT :

La participation à l'atelier permet à celles et ceux qui le souhaiteront d'aller jusqu'au spectacle. Il convient pour cela d'être disponible pour les représentations des 27, 28 et 29 mai 2021, ainsi que les jours qui précèdent, pour les dernières répétitions.

Aucun niveau théâtral n'est requis. En revanche, une maîtrise correcte de la langue française est préférable (niveau B1).

Les participant.e.s devront aussi pouvoir se libérer pour des sessions de répétition à placer entre le 6 et le 18 avril, ou entre le 3 et le 16 mai 2021. Les dates de ces répétitions seront décidées en concertation avec les membres de l'équipe.

Participant.e.s : 10 à 15

Encadrant.e.s : Agnoux Hervé, François Hien, François Gorrissen, Martin Sève, Géraldine Favre

DEMANDER À S'INSCRIRE