Conférence de ANNIK HOUEL

Date : 3 avril 2021, 15h00

Lieu : Théâtre des Célestins, Lyon

A retrouver sur notre chaine Youtube

 

Retour sur la grève des Ovalistes : Lyon, été 1869.

 

Les Ovalistes travaillent dans les premières manufactures au sein desquelles les conditions de travail et de vie sont bien spécifiques. En effet, l’industrie du moulinage diffère du tissage dans les ateliers des canuts. Pour comprendre les revendications des ouvrières qui les conduisirent à mener cette grève plusieurs semaines durant juin-juillet 1869, nous aborderons leurs conditions de logement chez leurs patrons, les relations entre les ouvrières françaises et italiennes au cours de la grève, les enjeux et les risques de l’adhésion des Ovalistes à l’Association Internationale du Travail, le soutien de l’AIT qui conduisit néanmoins à amenuiser, voire à rendre invisible, la question féminine et féministe qui fut pourtant au centre de la grève.

Cela permettra de questionner enfin plus généralement la façon dont sont traitées les luttes sociales et politiques des femmes ; comment sont-elles appréhendées par les organisations de lutte ouvrière majoritairement masculines ? Comment les journaux les évoquent-ils ? Quelles craintes bien particulières ces femmes mobilisées et vindicatives font-elles naître ?

à propos de l'intervenante :

Annik Houel est psychologue, spécialiste de psychologie du travail et professeure honoraire de psychologie sociale à l’université Lumière Lyon 2. Elle est militante féministe et pionnière de l’enseignement universitaire des études de genre. Elle est membre de l’Association nationale des études féministes et co-fonde le centre Louise Labé, mission Egalité Femmes/ Hommes à Lyon 2.

Elle a travaillé avec le Planning familial, s’est engagée dans le Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception (MLAC) dans les années 1970 puis le MLF et fait partie de l’équipe qui travaille à l’Enquête nationale sur les violences faites aux femmes, parue en 2003.

Avec Claire Auzias, elle consacre une recherche à la grève des ouvrières Ovalistes,  première grève de femmes, menée à Lyon en 1869 ; ce travail a paru sous le titre La grève des ovalistes (Lyon, juin-juillet 1869), édité d’abord en 1982 et réédité en 2016 à Lyon aux Ateliers de création libertaire.
 

Elle a publié notamment L’adultère au féminin et son roman, chez Armand Colin en 1999, Rivalités féminines au travail : l’influence de la relation mère-fille chez Odile Jacob en 2014 ainsi que plusieurs ouvrages collectifs, dont Le mouvement de libération des femmes : Lyon 1970-1980, au Centre lyonnais d’études féministes en 1987 et Ecole et mixités, au Presses universitaires de Lyon en 2001.